Partagez ce contenu sur Google+ en tant que claude pompom.

et 11, par exemple patricia frison

POUR MON AMI LE LOUP :

LES LOUPS
Pour connaitre et aimer le Loup voila un diapo aux commentaires intelligents
-les_loups.pps
Présentation Microsoft Power Point 2.6 MB
Une vidéo agréable d'un débutant en informatique : ERIC VAHIER
Le connaitre c'est l'aimer 2.wmv
Format Vidéo Windows Media 3.5 MB

j'ai trouvé un petit poeme que j'adore .

J'ai lontemps vécu dans la blanche foret
au sol toujours couvert d'une nappe immaculée
ou la fraiche neige du soir répandait sa rosée
et ou l'air pur sentait la liberté.

Puis un triste jour pour les miens
l'homme est arrivé dans notre vie
et a, très vite, de ses propres mains
détruit notre coin de paradis.

Je suis le loup, je hurle à la lune
l'homme me craint, lache qu'il est !
il me reproche de tuer, alors du haut de ma dune,
je fut fusillé sans aucune pitié.

Je suis le loup, je hurle à la lune
dans un dernier souffle, je pense aux miens
et avec un sentiment d'amertume
je prie pour qu'ils soient sauvés des humains.

Je ne verrais plus le jour se lever
et innonder de lumière, ma belle foret;
mais toi homme, je maudis ta cruauté
de m'avoir tué, parce que je voulais manger.

Toi homme qui tue pour le plaisir
sans que nul ne se révolte pour te l'interdire !!
mais sois tranquille homme, l'heure viendra
ou mère nature te rappellera qui fait la loi...!

Nous n'avions pour eux aucune haine.

Ils faisaient métier de loups comme nous faisions métier d'hommes.

Ils étaient créatures de Dieu.

Comme nous.

Ils étaient nés prédateurs.

 Comme l'homme.

Mais ils étaient restés prédateurs, alors que l'homme était devenu destructeur.

 

Paul-Emile Victor

CAUSES DE SA DISPARITION EN FRANCE :

AUSES DE SA DISPARITION

De tout temps, l'homme a fait du Loup son principal ennemi  . Déjà, au Néolithique, les hommes et les loups s'affrontaient lors de la domestication des ongulés qui étaient des proies faciles pour le prédateur. Ensuite, avec la montée du Christiannisme, le loup est devenu l'objet d'une haine viscérale : il représente l'Ennemi opposé au Bon Pasteur et à ses Agneaux de Dieu. Dans le même temps, les croyances les plus folles se sont répandues dans les campagnes : histoires de loups-garous, de loups enragés, de bêtes sanguinaires....

Ainsi, tous les moyens étaient bons pour éradiquer le loup : chasses à courre, battues, pièges, empoisonnements, massacres de louveteaux à la tanière ...

Jusqu'au début du XIXème siècle, les armes à feu étaient peu performantes et à courte portée. Mais dès 1830, elles deviennent de plus en plus efficaces et accessibles. Les loups peuvent alors être tués à plus de 100 mètres de distance. De plus, le nombre de permis de chasse délivrés n'a fait que croître.

Dans le même temps, les poisons sont variés et terriblement efficaces : aconit tue-loup, éponges frites et bulbes de colchique, lichen de mélèze, ciguë aquatique, noix vomique, strychnine... Les campagnes d'empoisonnement étaient de plus en plus nombreuses du fait de la disponibilité de ces produits.

La lutte contre les loups débute dès 813 en France, avec la création de la Compagnie de la louveterie par Charlemagne. Supprimée à la Révolution, elle est rétablie par Napoléon en 1804. A cette époque, on offre des primes de destruction allant de 12 francs pour un mâle à 18 francs pour une femelle pleine.

En 1882, les primes allouées sont fortement réhaussées : elles passent de 12 à 100 francs pour un loup mâle adulte et de 18 à 150 francs pour une louve pleine. Elles sonnent definitivement le glas pour le loup en France.

Par ailleurs - outre le poison, le fusil et les primes - la déforestation est une cause importante de l'éradication du loup en France, à l'origine notamment de la disparition de ses proies potentielles (ongulés sauvages). A cette époque, les campagnes ne connaissaient pas encore l'exode rural. Les populations rurales augmentaient régulièrement et des défrichements étaient effectués, ce qui diminuaient les territoires des loups et de leurs proies, ainsi que les corridors entre les différentes sous-populations de loups et de leurs proies.

Les battues, de plus en plus nombreuses, eurent raison des derniers loups sauvages de notre pays. Quelle gloire !!! 

L'homme n'étant qu'une tare de la nature , un jour viendra ou le tonnerre des fusils cessera de tuer sans raison .  Je ne pense pas qu'une seule créature ne pleurera la disparition de cet infâme destructeur qui s'appelait " homme " qui s'était servi de cette nature sans la  respecter .

"Il est incroyable et honteux que, ni ceux qui endoctrinent ni ceux qui moralisent, lèvent leur voix contre la maltraitance envers les animaux" Voltaire.

 

"La COMPASSION, c'est toujours la même chose que vous ressentez, que ce soit pour un animal, pour un humain ou pour un arbre" Tolstoï.

 

"Si votre compassion n'inclut pas tous les êtres vivants, alors il vous sera impossible de trouver la paix" Albert Schweitzer (Prix Nobel de la Paix 1952).

 

"L'homme a transformé la Terre en un enfer pour animaux" Arthur Schopenhauer  ---- et par effet boomerang, pour lui même !!!

Le Loup en Drôme Provençale :

hommes . Ecoutez moi.jpg
Image JPG 150.9 KB

 Automne 2009, 4 attaques possibles ont été enregistrées dans le pays de Bourdeaux. Au cours des nuits du 22 au 23 octobre et du 31 octobre au 1er novembre, deux attaques ont eu lieu, sur la commune d'Orcinas pour l'une et entre les communes de Bézaudun-sur-Bîne et Mornans pour l'autre, au pied du massif des Trois Becs, dans le Pays de Bourdeaux. Au total, 24 bêtes ont été tués par le(s) prédateur(s). Puis, les 6 et 9 novembre, 7 et 4 brebis ont été attaquées, respectivement entre les communes de Bézaudun-sur-Bîne et Mornans (même troupeau que l'attaque du 1er novembre) et sur la commune de Félines-sur-Rimandoule. La zone des attaques ne se situe qu'à quelques dizaines de kilomètres seulement de la forêt de Marsanne.

Les résultats des analyses des cadavres par les scientifiques de l'ONCFS concluent à la possibilité de la responsabilité du loup pour trois des quatre attaques, et même à sa probabilité pour l'attaque du 6 novembre.

Dans le même temps, plusieurs observations ont été réalisées dans le secteur en novembre et une crotte a été récoltée en vue d'analyses génétiques.

Toutefois, si l'on se rappelle que depuis quelques années, des indices (pour la plupart non confirmés) ont été rapportés du Diois tout proche (Brette, Volvent et Valdrôme notamment) et en moindre mesure des Baronnies (Cornillon-sur-Loule notamment), on peut penser que le loup est bel et bien de retour en Drôme provençale, entre Bas Diois, Pays de Bourdeaux et Baronnies.

Ceci ne serait pas une surprise, dans la mesure où deux meutes reproductrices sont installées un peu plus au nord dans le Vercors (meutes "Vercors ouest" et "Vercors hauts plateaux") et une autre à l'est dans le Haut Büech (meute "Durbon Jocou").

Sources :

  • Le Dauphiné Libéré des 06-17-24/11/2009.

http://www.fondation-nature-homme.org/engagement/les-eco-reportages/rapprocher-loups-et-bergers

Le cadavre d'un loup criblé de 2 balles retrouvé dans le Ventoux

Posted: 31 Jan 2012 03:34 AM PST

Hier matin, lundi 30 janvier, un promeneur a découvert un cadavre de loup sur la commune de Bédouin, au pied du Mont Ventoux, en forêt communale, vers 1000m d'altitude. Ce cadavre est celui d'un beau mâle de 37-38 kg. Il comporte deux blessures par balles apparentes.

La gendarmerie a été mobilisée et le cadavre a été confié au laboratoire départemental d'analyse du Vaucluse. L'autopsie devra rapidement confirmer la raison du décès…

Honte a ce tueur qui dévoile a nouveau la bassesse de ces assassins qui se " carapatent " aprés leur crime ...

Le procureur de Carpentras a été saisi.

Comme à chaque fois dans les affaires de braconnage, FERUS portera plainte, en espérant qu'une enquête sérieuse soit menée et qu'elle aboutisse, que le responsable de cet acte soit jugé et sévèrement puni.